Les châteaux cathares Oct14

Les châteaux cathare...

Lorsque le crépuscule enflamme le ciel des Corbières, les châteaux du pays cathare ont une beauté poignante? les rougeoiements de l’horizon évoque les flammes des bûchers sur lesquels périrent les cathares, ces hérétiques que l’Église et le roi de France pourchassèrent jusque dans...

Cadaqués et la côte catalane Oct14

Cadaqués et la côte ...

À trente minutes au sud de la frontière franco-espagnole, le cap de Creus forme un ergot rocheux sur la côte catalane. Nichée dans le creux d’une splendide baie, Cadaqués évoque une perle de nacre au fond de sa coquille. Avec ses maisons blanchies à la chaux, ses ruelles labyrinthes...

Le Genévrier commun Oct13

Le Genévrier commun

Très rustique, le genévrier commun ne craint en fait que les sécheresses prolongées. Pour cette raison, il se plaît partout, à toutes les latitudes, y compris dans le nord de la France. Dans cette région, ses baies sont exploitées traditionnellement pour la fabrication du genièvre, alcool...

Omaha Beach

À l’aube du 6 juin 1944, les soldats alliés débarquent sur les plages de Normandie, défendues par le mur de l’Atlantique, mis en place par les allemands. Sur la plage d’Omaha, la plus meurtrière des plages du débarquement, la mer déchaînée noie des centaines de soldats...

La buse variable Oct13

La buse variable

Ce rapace qui tournoie nonchalamment au-dessus de la prairie ou de la forêt, les ailes relevées, c’est sans nul doute, une buse variable. Celle que l’on voit aussi sur le bord des routes, perchée sur un piquet de clôture, à l’affût des campagnols et autres petits rongeurs...

L’Opéra de Paris

L’Opéra, confié à l’architecte Charles Garnier, est le monument le plus coûteux réalisé par Napoléon III. Dans le plan haussmannien, ces monuments sont les points d’orgue des nouvelles voies de circulation. Ainsi la butte des Moulins a-t-elle été arasée afin de permettre, en 1870, le percement de l’avenue de l’Opéra, qui débouche sur l’édifice, construit en 1801 et 1874. Son grand escalier grandiose, ses décors peints et sculptés, qui font le ravissement de l’Empereur et de son épouse Eugénie, reposent sur une nappe phréatique capricieuse. Il faut huit mois aux huit pompes à vapeur pour évacuer...

L′art pour l’a...

De retour d’Italie en 1515, François Ier exprime à Chambord sa conception de la fonction royale. Chevaleresque d’abord, par la construction sur les ruines du château des comtes de Blois d’un donjon entouré de quatre tours. Mécène ensuite, avec les ailes latérales...

Le marais de Brière Oct11

Le marais de Brière

C’est un secret, un pays d’eau nimbé de silence. Au nord de l’estuaire de la Loire, la Grande Brière éparpille ses étangs, ses tourbières et ses roselières sur plus de 40 000 hectares. « Comme une prairie sauvage à moitié inondée, la Grande Brière s’allongeait jusqu’à l’horizon avec ses hautes herbes frissonnantes« , écrivait Marcel Schwob. Sur cette vaste tourbière sillonnée de canaux [« les curées »] et de plans d’eau peu profonds [ les » piardes » et les « copis »], on ne se déplace pas : on glisse. Des chalands ou « blins » [barque traditionnelle à fond plat] vous entraînent à fleur d’eau,...